Frozen (La Reine des Neiges)

Pas besoin de longue introduction, je vais directement entrer dans le vif du sujet : je n’aime pas Frozen. Pire, je crie haut et fort qu’il s’agit d’une escroquerie bâclée et peu aboutie.

Tout d’abord, il convient de résumer les dix premières minutes du film. Nous découvrons deux princesses qui sont sœurs. L’une des deux, Elsa, a des pouvoirs magiques, qui viennent d’on ne sait où. L’autre, Anna, n’en a pas. Nous ne savons pas pourquoi, mais… passons. Elles jouent et Elsa blesse accidentellement Anna. Désespoir ! Heureusement, leur père arrive tel un sauveur, il a une brillante idée. Il sait où ils doivent aller. Ils doivent retrouver des trolls dont il a découvert l’existence sur une vieille carte dans un vieux bouquin et leur réclamer de l’aide (#drogue, c’est comme si j’allais voir les hobbits dès que je me blesse). Les trolls rassurent la petite famille : le cœur d’Anna n’a pas été touché. Heureusement, parce que sinon, il aurait été très difficile de la guérir (cette réplique pourrait presque passer pour de l’auto-spoil, mais encore une fois, passons). Les trolls guérissent la gamine et il faut donc effacer de la mémoire d’Anna les pouvoirs de sa grande soeur et ne plus jamais lui en parler (euh, pourrait-on savoir pourquoi ?). Le troll-en-chef prévient : la magie d’Elsa s’avère belle mais dangeureuse, et la peur est son pire ennemi ! Pour la protéger, les parents, qui sont un peu demeurés, décident donc d’enfermer Elsa et lui apprennent à avoir peur de ses pouvoirs (hein ?). Les géniteurs partent en voyage et meurent dans une terrible tempête.

Voilà. En DIX MINUTES, tout cela est expédié. Des pouvoirs, un enfant blessé, des trolls, du spoil, un enfermement et des parents qui meurent. BOUM ! Les scénaristes n’ont pas pris le temps de poser un cadre, de creuser des personnages, de travailler l’univers mis en place… bref, ça commence mal.

Trois ans plus tard, Elsa est en âge de devenir reine. On ne sait pas ce qui s’est passé pendant trois ans, qui a régné, mais, pour la troisième fois, passons. Lors de la cérémonie de couronnement, tout dérape. Elsa s’enfuit et Anna court à sa poursuite. Oh, mais attendez, on ne peut pas laisser le royaume tout seul ! Les gens ont pu se démerder pendant trois ans, mais maintenant, il faut absolument un régent (gnnn). Anna, tombée amoureuse du premier venu, lui demande de régner durant son absence et… surprise, il s’agit d’un méchant.

Je suis mauvaise, je sais, je mets en évidence des ‘petits’ défauts. Cependant, pour faire une bonne fiction, il faut qu’il y ait un pacte entre le narrateur et le spectateur. Le spectateur doit croire au monde qu’on lui présente, même si tout n’est pas forcément réaliste (comme par exemple la présence de trolls). En contrepartie, le monde présenté doit être un minimum cohérent, crédible, construit. Par exemple, Elsa aurait pu naître près des trolls, un jour de neige et ils lui auraient donné des pouvoirs, ce qui expliquerait les pouvoir et la présence des trolls. C’est simple, c’est consensuel, c’est vu et revu, mais au moins, on a un semblant d’explication. A cause des trop nombreuses « failles », je n’ai pas su rentrer dans le film. En dix minutes, on tente de nous faire bouffer une suite d’événements ridicules, sans aucune intelligence, sans aucun soin, et la suite est tout autant navrante. Les personnages sont creux et honnêtement, ce n’est même pas émouvant. On se trouve très loin de l’humour de Tangled (Raiponce) ou de la superbe histoire d’amour de Up (Là-Haut), qui est courte mais extrêmement bien menée (les scénaristes n’étaient donc pas obligés de passer des heures à poser un cadre, si c’est bien fait et intelligent, cela peut être rapide). Certes, Anna « innove » en tombant amoureuse du premier venu et en ne finissant pas avec lui (mais avec le second venu), cependant cela avait déjà été (mieux) fait avec Enchanted (Il était une fois), film de Disney sorti en 2007… film qui était fin, malin, drôle.

coloriage-la-reine-des-neiges-elsa_68y

Assurément, le film est visuellement joli. Le château de glace est bien joli, les princesses et leurs robes sont bien jolies, Olaf est bien joli. Mais pour moi, les paillettes et les chansons, ce n’est vraiment pas suffisant..

Mon avis : 4/10

Et vous, qu’en avez-vous pensé ?

Aestra

Publicités

12 réflexions sur “Frozen (La Reine des Neiges)

  1. 4/10, tu es encore bien généreuse à mon sens!!
    Je plussoie ton article qui exprime tout à fait mon ressenti (et encore, en plus soft 😀 )!
    Je t’avouerai une chose, j’ai détesté ce dessin animé et j’ai pas mal enragé quand j’ai appris que ces persos allaient apparaître dans la série que j’affectionne beaucoup, comme tu le sais, Once Upon A Time. Eh ben sérieusement, je les aime bien maintenant ces persos! Ils ont réussi à en faire quelque chose de très attachant et SURTOUT, on a des réponses à TOUTES nos/tes questions dans la série! Une fois qu’on est arrivés à passer à côté du perso principal un peu fade de OUAT et des gentils trop gnagnans (mais qui finissent par se prendre un point dans la figure, littéralement 😀 ), ça vaut le détour et on voit autrement les persos de Frozen… 😉

    J'aime

    1. Haha la prochaine fois on s’attaque à Brave ? 😀 Ouais, faut que je me remette à One Upon A Time, j’ai abandonné précisément à ce moment-là…. Tu me donnes envie, je te tiens au courant 😀

      J'aime

  2. Enfin quelqu’un qui n’a pas aimé! Je ne suis donc pas la seule. Je me suis ennuyée pendant ce film, j’ai tenu jusqu’au bout pour me dire que je l’ai au moins vu une fois mais que plus jamais je ne le regarderai.
    Je tenais à souligner également la maigreur d’Elsa et la taille surdimensionnée de ses yeux.

    Moi j’ai aimé la Princesse et la grenouille, où ils sont revenus au classique avec de vrais dessins au crayon, c’était superbe 😉

    J'aime

    1. Oui t’as raison pour les yeux surdimensionnés et sa maigreur, même souci pour Raiponce et de nombreux autres animés malheureusement 😦

      La Princesse et la Grenouille était génial, oui, je n’ai pas compris pourquoi il n’a pas eu plus de succès, j’ai l’impression qu’on en a très peu parlé finalement 😦

      J'aime

  3. Bon faut que je rattrape mon retard en dessin animé ! J’ai vu aucun des deux et OUAT, n’en parlons même pas … J’ai péniiiiiiblement fini la première saison !

    J'aime

    1. En effet… Je pensais que la conversion au numérique de Disney était une réussite (leurs collaborations avec Pixar, seuls avec Raiponce)… Mais quand je vois la Reine des Neiges, j’ai juste envie de retrouver la magie du Roi Lion qui m’a tant fait rire et pleurer… Enfin, ne perdons pas espoir !

      J'aime

Qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s